L'homme qui porte de bas nylon, est-il fétichiste ?

person Posté par: Alice Louise list Dans: Histoires et Bas Nylon Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 159

Un homme qui met de bas nylon est-il fétichiste ou juste admirateur ? 

Aborder le sujet des hommes qui portent des bas nylon de manière concrète, c'est un exercice d'équilibriste.  Pour l'homme et pour les boutiques - vendeurs. 

Un homme pourra surprendre la vendeuse, car, dans l'idée collective reçue, les bas en nylon sont dédiés uniquement aux femmes en exclusivité ! 

Il est toujours difficile, pour un mâle, amateur de bas de toute sortes, de trouver conseil près d'une vendeuse ou boutique physique, voir online.  C'est un sujet qui mérite abordé, pour préparer tous les clients masculins et vendeurs a cette typologie d'amateurs de nylon

Le simple exercice d'en acheter une paire dans une boutique ou les vendeuses ne sont pas formés a ce "type" de clientèle masculine porteuse de bas ou lingerie, devienne difficile. Il y a toujours un sentiment de rejet ou de stigmatisation.  

L'achat d'une paire ou de ses paires de bas, reste un exploit difficile avant trouver la confiance, un conseil et une écoute de la parte d'une vendeuse.  Tellement important, aux premiers achats d'un bas ou lingerie par un homme, fétichiste ou pas. 

Les typologies des Hommes amateurs de bas et collants

  • les hommes qui collectionnes les différents paires de bas, par marque et modèle 
  • des hommes amateurs de porter les bas pour de raisons médicales 
  • ces hommes qui achètent la paire de bas en nylons pour sa compagne
  • l'homme qui porte les bas pour son doux plaisir 
  • l'amateur de bas dans ses tiroirs 
  • l'homme fétichiste de la matière nylon 
  • l'homme féminin sans être un transsexuel
  • les travestis qui cherchent a s'embellir pour accentuer sa féminité

En abordant le sujet du fétichisme,  nous pouvons écrire un guide, pour chaque vendeur  de produits de bonneterie. Mais le plus important c'est de comprendre qu'est ce que c'est le sujet d'un homme fétichiste. 

Si les psychologues nous disent que " le fétichisme est une pratique qui consiste a prendre du plaisir en se focalisant sur une partie du corps, objet ou matière " les fétichistes disent que " le nylon est juste un accessoire, dès fois souvenir d'un moment de bonheur, ou celui du bien-être" sans exclure l'intimité proche avec celui-ci.   

Pour les psy, ce nylon est "un objet d'obsession et stimulant"  les fétichistes précisent qu'une paire de bas ou de collants c'est juste " l'objet qui produit du bonheur ", "un nylon fantasme" ou "l'objet d'adoration". 

Mieux que les divers spécialiste en "troubles obsessionnelles",  Paul, un client de la boutique, grand amateur et porteur de bas et collant, nous raconte son expérience d'homme porteur du nylons

A QUI CONFIER SON FETICHISME QUAND ON EST UN HOMME 

Le Nylon, bas ou collants - Un objet fétiche 

Le bas nylon, arrive en tête de liste comme objet et matière, pour le fétiche primaire, suivi de tallons aiguilles, les gants en tulle, les porte-jarretelles et la lingerie. 

Si pour certains hommes, porter de bas de nylon et un porte-jarretelles implique un lien de subordination, de la soumission et domination, pour la grande partie c'est juste le sentiment de ressentir de la douceur grâce a cette matière. Aucune féminisation ou connotation sexuelle. 

Certains des hommes, aiment juste regarder les femmes enfiler une paire de bas, ou les apercevoir dans la rue en les portant avec une belle paire d'escarpins a talon haut. 

Il y a aussi, une minorité d'amateurs de bas, qui considèrent que la matière portée sur leur jambes leur donne un sentiment de bien-être, de douceur et de l'assurance.   C'est cette sensation tactile que l'homme porteur de collants, bas autofixants ou bas en voile, cherche. 

encaissement-en-cocoon-nylon

Paul - Homme, Fétichiste passionné incompris !

 Il a 46 ans, fascinée par les bas, il arrive en fin assumer.  Il aime porter les bas avec des porte-jarretelles, ainsi que de collants, sous ses pantalons, au bureau, dans la banque ou il a un poste a haute responsabilité.  

"Pas évident a en mettre tous les jours, spécialement, en étè... ou quand on a des longues journées et réunions. " 

Fétichiste nylon depuis toujours, sans mettre le nom sur son obsession pour cette matière, que soit  bas ou les collants.  Il lui a fallu du temps pour comprendre, que son tendre souvenir, de voir, en âge jeune, les femmes de son entourage enfiler ou ajuster les bas sous leurs jupes est devenu son "truc".  

Le souvenir d'un regard furtif, qui lui procuré un certain "plaisir", le touché de ces bas anciens, trouvés dans les tiroirs du placard qui finissait cachés dans sa chambre, ou dès fois il les enfilait sur ses jambes, lui donné une sensation inexplicable pour des années. 

Il a fallu du temps et du courage, pour mettre le "nom" sur ce plaisir secret .... 

En couple depuis plus de 20 ans, il n'a jamais partager a sa compagne son secret. C'était impensable de lui expliquer pourquoi lui aime porter ces objets tellement féminines, et impossible pour elle de comprendre. 

Jusqu'au jour, quand, elle trouve cachés plusieurs paires de bas et de collants, de toute sorte. Une explication s'impose. La frustration et le sentiment de honte n'ont pas tardé d'arriver. 

Comment un homme, bien dans son rôle de mâle, cache 20 ans a sa chérie, le fait de porter de bas, de mettre une porte-jarretelles ou qu'il aime acheter en cachet des collants ? Comment expliquer ?  Comment la faire comprendre ? 

"Quand on est attirés par les bas, les collants et en plus on les porte, pas évident a se confier". 

Tu n'est pas un homme ! 

L'explication suivie, ressentie comme une agression verbale, avec de mots dures :" tu es a vomir", " tu me fait honte", " tu est une salope ", "tu joue la pute " "tu es un homo"  " tu n'est pas un home" ..... " je refuse de vivre avec un trans"... , l'humiliation ultime, qu'il a essayé éviter depuis le début de leur relation. 

 Comment lui expliquer, qu'il reste le mâle, son homme, qu'il l'aime, et que ce secret l'avait caché pour éviter peut-être ce type d'explication et mots dures.... ? 

Il est passé beaucoup du temps avant une explication cohérente. Lui expliquer les origines de son "fétichisme nylon",  comment il cachait ses bas en nylon, quand les achetés, quand le mettait ...

Expliquer cette sensation unique que le nylon lui provoque, sans lui rient retirer de sa masculinité.

C'est dur a expliquer, que dans mon cas il n'y avait rien de sexuel, de porter les bas nylon, juste un réel plaisir de  sentir la douceur du voile sur mes gambette, presque comme une protection. 

 

L'explication d'un fétichisme 

"Le touché, c'est comme une première expérience sexuelle" et pour moi, dit Paul.  Toucher les bas a été déterminant dans la fixation de mon fétichisme. 

J'aime tout. Les toucher, le habiller, les choisir, les acheter... C'est un vrai amour pour le nylon et les objets en cette matière tellement fragile, que je ressens.

Que soit collants ouverts ou sans couture, bas divers, élastiques ou non même cocoon ou je peux rentrer pour me couvrir entièrement, ou expérimenter l'encaissement, j'aime.  C'est une vraie symbolique. Peut-être une fragilité...

Un souvenir de ma jeune âge, quand au tour de moi, les femmes ne se cachaient pas ajustant les bas jusqu'au haut de leur cuisses, presque a la base de leur fesses sous les jupes longues.

C'est une image qui m'avait suivi toute ma vie, celle des plis sur les galbes, l

  

Après la découverte de mon fétichisme par mon épouse,  j'ai essayé d'arrêter d'en mettre.

J'ai jeté tous mes paires de collants, des opaques de grande marque, de fragiles et collants fantaisie bon marché, de collants design en série limitée.  Pareil avec les bas nylon.

Je mes suis refusé d'aller en acheter au moins une paire, car je lui ai fait une promesse.... elle en pensait que avec cet dernier acte, je serais guéri... 

   D'un coté, ma femme vivait avec son obsession pour mes bas, et cette "affreuse" imagine de moi, en les porter.  De l'autre côté, moi, malheureux, j'ai du faire un choix pour notre couple, ce qu'il resté de lui... 

Avec tous ces interdits imposés mon obsession pour le nylon est devenue plus grande.  Dès que je pouvait j'allait chercher sur internet des vidéos  des femmes qui portent des bas, ou qui les déchirent, pour imprégner ma mémoire du son des crissements de bas et collants déchires. 

Imagines, simple le fait de boire un café en terrasse et apercevoir un talon de bas RHT sorti d'escarpins, était du pur plaisir.  Je suis devenu le "voyeur talon RHT ou Cubain" dans la rue, lors de ma pause.  Sont des pulsions inexpliquées quand on voit une femme avec de jambes en bas nylon se balader dans la rue.... 

J'avais de collections entières de photos de femmes en collants ou en lingerie. C'était un autre secret...  Dès fois, des copines me demandait des conseils, ou acheter un tel ou telle marque de bas, quel collant choisir, ou les bons plans. J'était le conseiller en nylonz !  Un façon de nourrirai la manque d'en porter cette foutue paire de collants ou bas. 

bas-nylon-et-talon-aigulles-homme-divanylon

La souffrance de mon nylon fétichisme

Quand on parle de "souffrance" pour un fétichiste, ce n'est pas la pratique en elle même qui pose problème. Mais l'impacte sociétale,  intime ou en couple. Comme c'est mon cas, continue Paul. 

Pas évident pour une femme d'accepter le fétiche de son partenaire, imaginez de le partager en couple et intimité....  Quant a la vie professionnelle,  mon nylon fétiche, reste un secret totale. Imaginez la tête des clients, sachant que leur banquier porte  de collants ou un porte-jarretelles .... pas évident de partager ce secret.... 

Que d'aller dans une boutique et demander conseil a une vendeuse pour m'acheter une paire de simple bas nylons est difficile, car il y a un certain regard, pour ces genre de raisons, les fétichistes de bas, collants ou autre objets en nylon, restent seules avec leurs doutes, en accentuant le sentiment "d'interdit" de leur fétichisme, voir obsession en nylon

Après chacun vit son "interdit" différemment. Certains fétichistes comme une vraie souffrance et culpabilité, autres comme un excitant. C'est un cercle vicieux difficile. 

 Aucun effort de ma part n'a pas suffit. Juste fermer une seconde les yeux, et m'imaginer ma femme en bas nylon a coté de moi, imaginer le son particulier de crissements de nylons  voile  dans l'oreille, ou un moment d'intimité en nylon a deux, est devenu plus fort que l'envie d'en finir avec mon fétichisme

J'espérais qu'un jour, elle me dira "mets ton porte-jarretelles et enfile tes bas, je veux te regarder le faire", "vivons a deux ton envie de porter tes nylon". 

La réalité était différente.  Ma femme est devenue obsédée, elle me considéré un travesti. Elle a commencé a me contrôler tous les faits et gestes.  Moi de mon coté, je remettait mes nylons, cette  fois ci, avec une attention particulière de me bien cacher. 

Jusqu'au jour quand j'ai caqué. Je me suis dit, que peut-être c'est mieux vivre mon fétichisme de bas au grand jour. Parler au tour de moi. Je me suis acheté une paire de 15 DEN d'exception. J'ai ressenti ce bonheur perdu depuis .... Pour un moment, c'était que moi et mes bas, en symbiose. Ce plaisir retrouvé ! 

Depuis, j'assume complètement. Je suis un Homme, bien dans sa peau d'homme et mâle qui aime sentir et toucher ses bas et ses collants sur ses jambes. J'en parle au tour de moi, sans pour autant crier sur les toits.

Je ne me cache plus, et quand une vendeuse me demande "pour qui les bas", je lui répond avec le plus beau sourire "cette paire de bas c'est pour moi" ! 

Que doit faire les boutiques pour accompagner les clients hommes lors d'achat d'une paire de bas ou collants ? 

J'observe que depuis quelque temps, les marques et les boutiques, ont compris qu'il y a une clientèle homme pour les produits dites de bonneterie, dit Paul. 

Par exemple chez vous, DIVANYLON.  La manière subtile de a aborder le sujet, sans le dire forcement, ou le mode d'expédition, par un emballage discret

L'équipe de support client, d'ailleurs , fait un superbe travail. Très à l'écoute, et fins connaisseurs de toutes les modèles de bas et porte-jarretelles avec leurs caractéristiques respectives.  Ils accueillent les hommes amateurs de bas et les travesti avec une bienveillance très apprécié par nous, les clients. 

Le fait d'afficher clairement que les hommes, les "iels"s ou les trans sont bienvenus, c'est courageux.

Pas évident pour un boutique d'en afficher clairement sa position, dans le marketing.  Le fait que DIVANYLON a mis dans ses valeurs commerciales, l'accompagnement des clients hommes c'est un atout énorme vis a vis des autres boutiques de bas et porte-jarretelles

L'ouverture d'esprit de nylon shop aide les vrais fétichistes comme moi.  Continuez

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • registre

Nouveau compte S'inscrire